Elmo Rietschle

Accueil / Marques / Elmo Rietschle

Série L

Pompes à anneau liquide pour utilisation dans des conditions sévères .

Les conditions extrêmes dans lesquelles se déroulent les processus humides et mouillés, engendrent un dépôt par entartrage ou une abrasion, ce qui entraîne une réduction considérable des performances de la pompe. Mais les pompes à anneau liquide Elmo Rietschle relèvent ces défis.

L’utilisation de matériaux de haute qualité, tels que l’acier inoxydable et la céramique, assure la plus haute fiabilité et des caractéristiques de fonctionnement constantes pendant de nombreuses années.

Avantages en un clin d’œil

  • Caractéristiques de fonctionnement constantes,
  • Grande résistance à l’abrasion,
  • Excellente résistance à la corrosion,
  • Pas de dépôts par entartrage.

Principe de fonctionnement Série L

Le principe de la compression dans les pompes de la Série L est celui de l’anneau liquide

L’impulseur est la seule pièce mobile à l’intérieur de la pompe. Il tourne sans entrer en contact avec le carter de la pompe. Un anneau liquide rotatif assure l’étanchéité de l’impulseur sur la face avant et celle de ses ailettes entre elles. Pour assurer la stabilité de l’anneau liquide, le liquide est également aspiré en permanence dans la chambre de compression et est évacué avec le gaz transporté.

La disposition excentrique de l’impulseur dans le carter crée des chambres de compression variable entre les ailettes de l’impulseur pendant la rotation. Ceci provoque la compression du gaz sur un tour complet. Comme les pompes créent toujours des différences de pression pendant le fonctionnement, elles peuvent être utilisées également en tant que compresseurs lorsque le gaz est pompé dans l’atmosphère ambiante.

La ligne de produit L-BV comprend un système de refroidissement de l’air de décharge breveté qui renvoie le condensat vers le liquide de travail.

Voir de détails

Télécharger la plaquette

Catalogue Eléctronique

Série C

Technologie innovante à becs
Les pompes et les compresseurs à becs Série C de Elmo Rietschle génèrent de manière efficace et économique du vide ou de l’air comprimé sans contact. Ceci est rendu possible grâce au principe de la compression interne. Le gaz est pré-comprimé dans la chambre de compression avant d’être refoulé.
Cette technologie réduit le coût énergétique de façon évidente par rapport aux modèles de type rotatif à lobes sans compression interne.

Avantages en un clin d’œil 

  • Fonctionnement à sec, sans contact,
  • Fonctionnement sûre et fiable,
  • Absence d’huile dans la chambre de compression,
  • Variation de fréquence possible,
  • Faible niveau de bruit,
  • Pas de graissage des paliers.

Principe de fonctionnement Série C 
Tout comme les pompes à palettes et à lobe rotatif, les compresseurs et les pompes à vide à bec de la Série C sont basés sur un système de compression statique. Par opposition aux lobes rotatifs, la compression intervient en interne par contraction du volume.

Une pompe à bec comporte deux rotors. Ils tournent dans le sens opposé l’un par rapport à l’autre dans le carter du compresseur sans contact et avec un jeu très serré. Elles sont synchronisées par un engrenage de précision. Au fur et à mesure que le bec se déplace au-dessus du raccordement et de l’orifice du canal d’aspiration axiale, le gaz est aspiré dans la chambre de compression.

Avec la rotation du rotor, le gaz se déplace du côté aspiration au côté pression. Puis il est comprimé par réduction du volume entre les rotors jusqu’à ce que le rotor inférieur ouvre le canal d’évacuation. La « compression interne » produit des pressions différentielles plus élevées augmentant le niveau d’efficacité de plus de 60 %. Ensuite, le gaz pré-comprimé est déchargé par le raccordement de pression. Pour éliminer la chaleur générée par le processus de compression, de l’air de refroidissement est aspiré entre le carter de compression et un couvercle silencieux avant de quitter la pompe.

Voir de détails

Télécharger la plaquette

Catalogue Eléctronique

Série G

Les caractéristiques exceptionnelles des soufflantes à canal latéral

Certaines technologies sont tellement bonnes qu’il est difficile de les améliorer. Les soufflantes à canal latéral Elmo Rietschle en sont un exemple. Leur fiabilité de fonctionnement a été démontrée année après année sans pratiquement aucune panne. Les niveaux sonores sont bien plus bas que dans la plupart des autres pompes à vide et compresseurs.

Les soufflantes à canal latéral sont utilisées pour transférer des gaz et des mélanges de gaz et d’air.

Avantages en un clin d’œil 

  • Fiable et conçue pour durer, pratiquement sans maintenance
  • Robuste mais légère
  • Utilisable dans le monde entier (certification UL/CSA/IEC/EN)
  • Moteurs fonctionnant à 50 ou 60 Hz
  • ATEX 94/9 EG
  • Vitesse réglable grâce à un convertisseur externe ou intégré

Principe de fonctionnement Série G

Les impulseurs des machines de la Série G sont montés directement sur l’axe du moteur pour une compression sans contact. Une fiabilité maximale du fonctionnement est assurée même à des pressions différentielles élevées grâce à la disposition des paliers à l’extérieur de la chambre de refoulement.

Le gaz pénètre à travers l’orifice d’entrée. Au fur et à mesure que l’air pénètre dans le canal latéral, l’impulseur rotatif augmente la vitesse du gaz dans le sens de la rotation. La force centrifuge dans les ailettes de l’impulseur accélère la sortie du gaz vers l’extérieur et la pression augmente.

Chaque rotation ajoute de l’énergie cinétique, ce qui entraîne une augmentation de la pression dans le canal latéral. Le canal latéral est plus étroit au niveau du rotor, le gaz est ainsi expulsé des ailettes de l’impulseur et il se décharge à travers le silencieux d’échappement pour sortir de la pompe.

Voir de détails

Télécharger la plaquette

Catalogue Eléctronique

Série R

Soufflantes à lobes rotatifs : résistantes et économiques

Ces pompes à lobes rotatifs font partie de la gamme de pompes volumétriques à fonctionnement sèches. C’est à dire qu’il n’y a ni huile ni graisse dans la chambre de compression. Seuls la boîte à engrenages et les paliers, qui sont séparés de la chambre de pompage, sont lubrifiés à l’huile Les deux rotors tri lobes tournent  sans contact dans des sens opposés à l’intérieur de la chambre de compression.

Les rotors tri lobes permettent ainsi d’éviter des pulsations. Les pompes sont personnalisées pour répondre aux nombreuses exigences des applications de nos clients.

Avantages en un clin d’œil 

  • Robuste et économique
  • Fonctionnement à sec
  • Conception modulaire
  • Disponible en bout arbre nu
  • Disponible en groupe de pompe
  • Variation de fréquence possible

Principe de fonctionnement Série R

Tout comme les pompes à palettes, les soufflantes à lobe rotatif ont un système de compression statique, bien que la compression ne résulte pas de la réduction du volume interne. Grâce au fonctionnement sans contact de la soufflante à lobe rotatif, il n’y a pas de possibilité de contamination du gaz pompé.

Les pompes à vide à lobe rotatif unique R-VWP ont été conçues pour être utilisées dans un ensemble de pompes comprenant également une pompe primaire à vide à palettes. L’air transporté n’est pas déchargé dans l’atmosphère mais aspiré dans l’orifice d’admission de l’étage à haute pression raccordé (pompe à palettes).

De la même manière que dans les pompes à palettes, l’air pénètre par l’orifice d’entrée dans une cellule de transport formée par les deux pistons rotatifs situés dans le carter. La cellule est ensuite séparée de l’orifice par la tête du piston suivant. L’air dans la cellule est transporté sans réduction jusqu’à ce qu’il atteigne la sortie, où l’air qui a une pression absolue plus élevée circule depuis la chambre de refoulement dans la cellule suivante et doit ensuite être déchargé. C’est pendant ce cycle de circulation que la compression externe se produit.

Voir de détails

Télécharger la plaquette

Catalogue Eléctronique

Série V

Pompes et compresseurs à palettes à fonctionnement à sec et lubrification à l’huile 

Elmo Rietschle offre toute une gamme de pompes à palettes sèches et lubrifiées pour répondre à un large éventail d’applications.

Les très écologiques pompes à palettes sèches sont utilisées dans les applications de vide, de pression et combiné vide et pression. Les pompes à palettes lubrifiées ayant fait leurs preuves, sont utilisées généralement pour la génération de vide.

Avantages en un clin d’œil 

  • Versions sèches et lubrifiées
  • Faible niveau de bruit
  • Robuste et économique
  • Fonctionnement sans interruption
  • Simple d’utilisation

Principe de fonctionnement Série V

L’augmentation de la pression par réduction du volume est le principe de fonctionnement des pompes à palettes. Dans un corps cylindrique, le rotor est placé en position excentrique, dans la partie supérieure, presque en contact avec le cylindre. Les ailettes ou les aubes du rotor sont positionnées à l’intérieur des rainures du rotor.

Lorsque le rotor commence à tourner, la force centrifuge fait ressortir les ailettes et celles-ci glissent le long de la surface interne du cylindre. Une cellule se forme entre deux ailettes dont le volume change constamment pendant la rotation. L’air pénètre par l’orifice d’admission dans une cellule jusqu’à ce que l’ailette arrière atteigne l’extrémité opposée de l’orifice d’admission. Á ce stade-là, la cellule a atteint son volume d’air maximal. Au fur et à mesure que la cellule s’éloigne de l’orifice, son volume devient de plus en plus petit, l’air est par conséquent comprimé et la pression augmente. Ceci se poursuit jusqu’à ce que la pression dans la cellule dépasse celle dans la chambre de refoulement et l’air comprimé sort ensuite par l’orifice de sortie.

Certains modèles comportent des clapets anti-retour qui arrêtent le refoulement de cet air déchargé si la pression maximale a été atteinte. Dans une pompe à vide, le processus est similaire, mais la pression dans la cellule est décroissante et la chambre est à la pression atmosphérique. Avec les pompes à vide-à pression, la partie basse du ou des ports d’entrée pour le vide se déplace vers l’avant. La cellule peut maintenant être remplie par le deuxième orifice d’entrée. Afin de ne pas détruire le vide, ce deuxième orifice d’admission est situé à environ un segment de cellule à l’écart de l’orifice principal d’aspiration. Le rapport entre le vide et les capacités de pression peut être influencé par le choix de l’orifice d’admission.

Voir de détails

Télécharger la plaquette

Catalogue Eléctronique

Série S

La pompe à vis : résistante et durable 

Les pompes à vide à vis, à fonctionnement à sec, sans contact S-VSA et S-VSB sont principalement utilisées dans les industries chimiques et pharmaceutiques pour les applications de traitement. La contamination avec de l’huile ou d’autres liquides de fonctionnement est impossible. Plusieurs pompes sont disponibles avec la certification ATEX. 

Nous sommes en cours de lancement de la pompe à vide à vis V-VSI – la première de sa catégorie – destinée aux applications industrielles telles que l’emballage et le séchage. 

Avantages en un clin d’œil 

  • Fonctionnement à sec
  • Haut niveau de vide avec un seul étage
  • Options pour des applications spécifiques
  • Temps d’évacuation réduit grâce à ses grandes capacités d’aspiration
  • Résistante aux à-coups dûs à l’eau

Principe de fonctionnement Série S

Dans les pompes à vide à vis de la Série S, la compression se produit par contraction du volume interne.
Une pompe à vide à vis comporte deux vis, une avec un filetage à droite et l’autre avec un filetage à gauche. Les deux vis tournent dans le carter de compression sans friction avec un jeu très serré. Elles sont synchronisées par un engrenage de précision.

Le carter de compression et la forme spéciale des vis forment les chambres de refoulement. En raison de la rotation opposée des deux vis, la chambre connectée avec l’orifice d’aspiration est agrandie et le gaz est transporté dans la chambre de refoulement. Puis la chambre se déplace axialement depuis le côté aspiration vers le côté pression (flèche). Pendant le transport, la masse de gaz dans la chambre augmente.

Du côté de la pression, la chambre se déplace contre la paroi du carter axial et le volume se réduit jusqu’à ce que la surface avant de la vis ouvre le canal de pression et le gaz pré-comprimé soit déchargé à travers le raccord de pression. Le refroidissement est réalisé au moyen d’une chambre externe refroidie à l’eau. Pour certaines pompes de dimension supérieure, un gaz de refroidissement complémentaire peut être introduit dans la pompe.

Voir de détails

Télécharger la plaquette

Catalogue Eléctronique

Exemple de produits commercialisés

Réf.
Puissance
Vitesse